L'école de l'IA et de la transformation digitale

Prenez part à la Révolution de l’IA et du digital
Découvrez l'IA-TDNotre programme

Secteur

Présentation : 

Tout comme l’Internet à la fin des années 90, l’Intelligence Artificielle est le moteur de la nouvelle révolution industrielle du XXIème siècle. Voiture connectée, santé, détection des fraudes dans les banques et assurances RH, prévision des ventes, personnalisation des offres et contenus, il n’y a pas un seul secteur qui échappe aux bouleversements induits par l’IA.  The AI Institute se propose de vous accompagner dans ce monde changeant et en pleine ébullition.   

Ultra croissance et compétence multiple 

Le chiffres d’affaires du secteur devrait exploser. Alors qu’il représentait 7,3 milliards de dollars en 2018, il devrait atteindre près de 90 milliards de dollars de revenus en 2025, selon Tractica. L’évolution de l’Intelligence Artificielle et le Deep Learning toucheront tous les segments de la vie quotidienne, avec des applications dans un large éventail d’industries telles que les transports, la logistique, l’assurance, la grande distribution et bien sûr les services en ligne avec de nombreux domaines concernés tels que la robotique, les interactions Homme-machine, le traitement du langage, ect…

Un domaine en pénurie de talent 

Alors qu’une grande majorité des entreprises envisagent l’impact positif des applications d’Intelligence Artificielle (IA), elles sont à la recherche de professionnels pour les aider à concrétiser leur vision. Selon les recherches effectuées par Glassdoor sur leur salaire, la satisfaction au travail et le nombre d’offres d’emploi, les data scientists occupent la première position aux Etats-Unis. 

Les entreprises ayant fait appel à des spécialistes de l’IA pour rejoindre leurs équipes sont clairement confrontées à une pénurie de compétences en IA. Pour mener des projets d’Intelligence Artificielle de l’idéation à la mise en oeuvre,elles devront déterminer comment combler leur déficit de compétences en Intelligence Artificielle et pouvoir intégrer des experts dans leur équipe. 

Selon une nouvelle étude publiée par le géant chinois de la technologie Tercent (qui a surpassé récemment Facebook en termes de valeur boursière), il y aurait environ 300 000 professionnels de l’IA dans le monde, mais des millions de postes disponibles.

Bien que ces chiffres soient spéculatifs, les salaires et les avantages sociaux concurrentiels ainsi que les tactiques de recrutement agressives employées par les entreprises pour recruter des talents en IA suggèrent que l’offre de talents en IA est loin de correspondre à la demande. 

A mesure que la démocratisation de l’IA et les applications d’apprentissage en profondeur (deep learning) se développent, la demande de professionnels de l’IA pour fair ele travail a également explosé. L’enthousiasme suscité au sein des directions d’entreprise pour les diverses applications en IA s’intensifie. Un sondage récent réalisé par Ernst & Young a confirmé que 56% des professionnel seniors de l’IA estiment que le manque de professionnels qualifiés en IA constitue le principal obstacle à la mise en oeuvre de l’IA au sein des opérations commerciales.

Quelle situation en France ? 


Dans un article du journal Le Monde daté du 30 mars 2019, certains spécialistes mentionnent un salaire supérieur de 20% à la moyenne du marché pour de jeunes data scientist, salaire auquel s’ajoute de plus en plus souvent un intéressement en capital comm des package en stock-options. 

Selon une étude de l’APec, la demande en profils IA en France a doublé en 1 an avec 2938 offres d’emploi liées à l’IA en 2017 contre 1127 en 2016. Plus spécifiquement sur le marché français, l’arrivée de grands centres de recherche en IA à Paris stimule la compétition.

Ainsi, en février 2019, Microsoft a annoncé l’ouverture d’un centre de recherches en IA de 100 ingénieurs. EN 2018, IBM a annoncé de la même façon vouloir embaucher 400 personnes en IA. Parallèlement, Samsung a ouvert un centre à Paris sous la houlette du chercheur français Luc Julia, co-inventeur de la solution Siri (racheté par Apple en 2010). Enfin, Facebook a crée en France un laboratoire et son département R&D Ia monde est dirigé par 2 français Yann LeCun, prix Turing 2019 et Jérôme Pesenti, ex VP d’IBM Watson. 

Cette arrivée des GAFA et de grandes entreprises leader dans les technologies n’est pas sans affecter les salaires des data scientist sur le marché français.

Mission de l’AI Institute

Ce bootcamp en Data Science et Intelligence Artificielle a pour objectif de vous propulser sur la voie d’une carrière passionnante, en évolution constante et en forte croissance jusqu’en 2025 et bien au-delà. Elle est en adéquation avec les forts besoins en compétences du marché et apporte une réponse au manque de formations exprimé dans le rapport Villani de mars 2018 sur l’Intelligence Artificielle.
Destinée aux jeunes diplômés, cette formation apporte toutes les clés pour acquérir une expertise en Intelligence Artificielle aux titulaire d’une formation initiale scientifique ou économique de niveau M1 ou M2, que ce soit dans la continuité de l’obtention de leur Master ou bien dans le cadre d’une reprise d’études. Le cursus de ce programme est unique par son approche. Il met e oeuvre une pédagogie active en mode “Learning by doing” au travers de nombreux ateliers de mise en pratique des connaissances. Les cours théoriques ne représentent qu’un tiers du volume fu programme. Tout le reste est constitué de mises en situation réelles autour de projets et d’exercices de niveaux progressifs et adaptés aux profils des étudiants. 

Pour mener à bien un projet en IA en entreprise, il est non seulement indispensable de maîtriser les fondamentaux scientifiques et techniques propres à l’IA, comme les STatistiques, lr Machine Learning ou le Deep Learning, les outils informatiques spécialisés, comme le langage R, la solution SAS , les framework Tensorflow, Keras, les plates-formes Big data et l’hébergement cloud, mais il faut également être formé aux principes et méthodologies de conception produit, gestion de produit, conduite du changement et leurs implications à la fois éthiques, juridiques et sociales au sein des organisations. C’est toute cette palette de compétences qu’apporte cette formation.

La mission de 3W Academy , co-créateur du Mastère en Intelligence Artificielle et Business Développement.

A côté de l’IA enseigné par The AI Institute, 3WA est responsable des cours d’informatique. Il n’est pas possible d’être un bon Business Developper sans une compréhension fine du codage informatique. En 3 mois intensif, 3WA fera de vous un développeur full-stack capable de développer un site ou une application aussi bien du côté front-end que du côté back-end. L’html, le Css, et le javascript n’auront plus de secret pour vous. Mais vous irez beaucoup plus loin, vous apprendrez à maîtriser node.js et React. La deuxième vous consoliderez vos acquis pour réaliser des cahiers des charges fonctionnelles et technique en situation de management. Vous deviendrez lead développeurs.

 

A côté de ses “hardcore” skills, vous apprendrez aussi les softskills comme le leadership, la gestion de projet, le développement en mode agile ou en mode SCRUM. Vous apprendrez aussi à faire croître l’audience de votre site web et mobile en maîtrise de SEO ( Search Engine Optimisation) et le SEA ( Search Engine Advertising) en utilisant la publicité internet de Google, Facebook ou d’autres sites web. Vous apprendrez à analyser avec précision l’audience de votre site avec Google Analytics et deviendrez des experts digitaux. Le marketing et le commercial digital n’auront plus de secret pour vous.